Voulez-vous faire du français votre langue par défaut sur ce site ?

2011-12-14

Maroc : controverse autour de la nomination du nouveau conseiller royal

Par Hassan Benmehdi à Casablanca et Naoufel Cherkaoui à Rabat pour Magharebia – 14/12/11

  • 10

Le Roi Mohammed VI a, la semaine dernière, nommé son ami et ancien camarade de classe Fouad Ali El Himma au poste de conseiller royal.

L'annonce de cette décision, faite le 7 décembre, a soulevé de nombreuses questions parmi les militants et les observateurs politiques sur la véritable volonté de changement durable au sein de l'establishment marocain.

El Himma avait été nommé secrétaire d'Etat au ministère de l'Intérieur lorsque le Roi Mohammed VI était monté sur le trône en 1999, puis il avait accédé au poste de ministre délégué. Il avait démissionné en 2007 pour se présenter au parlement en qualité de député de sa ville natale d'Ibn Jarir.

Il avait fondé le Parti de Authenticité et Modernité (PAM) un an plus tard, provoquant l'inquiétude des militants qui estimaient que cette initiative avait pour objet de créer un nouveau parti fidèle au régime afin de contrer l'influence croissante du Parti pour la justice et le développement (PJD) d'obédience islamiste.

Mais le Premier ministre Abdelilah Benkirane a qualifié la nomination d'El Himma au poste de Diwan royal de mesure positive, parce qu'elle fera disparaître El Himma de la scène politique. Le chef du gouvernement a ajouté que les nouvelles fonctions d'El Himma ne suscitaient aucune crainte concernant le fonctionnement du nouveau gouvernement.

Dans une déclaration à la presse, Abdelilah Benkirane a dit qu’il n'était pas question de coopérer avec El Himma et que son parti n’hésitera pas à le dénoncer et à l’attaquer ou cas où ce dernier aurait de nouveau recours à "ses pratiques douteuses et ses manœuvres politiques".

Najib Chawki, membre du Mouvement du 20 février, a déclaré que cette nomination entrait dans le cadre de l'élaboration d'un gouvernement de l'ombre qui supervisera les projets majeurs, au-delà des contrôles exercés par le gouvernement et le parlement.

Mais d'autres pensent que la nomination d'El Himma au poste de Diwan royal est un signal positif envoyé au nouveau gouvernement dirigé par Benkirane du PJD.

Mostafa Moâtassim, secrétaire général d’Al Badil Al Hadari, un parti islamiste dissout après l’affaire Beliraj en 2009, estime que la nomination d’El Himma à la fonction de conseiller du Roi est la meilleure manière d'éloigner ce dernier de l’action politique directe et de tout ce qui concerne la scène politique nationale.

Belkhair, étudiant à Casablanca, a expliqué à Magharebia que cette nomination marque tout simplement la fin de la carrière politique d’El Himma : "Le Roi a attendu le moment favorable pour répondre à l’une des principales revendications populaires, à savoir le départ d’El Himma", commente-t-il.

Et d’expliquer que la fonction de conseiller du Roi n’aucune une connotation politique : "Les souverains ont toujours eu des conseillers, conformément aux traditions de la monarchie marocaine, pour les solliciter sur les grandes questions touchant la nation", ajoute-t-il.

Dans un communiqué, le Parti Authenticité et Modernité (PAM) explique avoir "accepté la démission d’El Himma après sa nomination par le Roi Mohammed VI au poste de conseiller au cabinet royal".

D'autres minimisent cette nomination au vu des récentes réformes constitutionnelles qui donnent des pouvoirs supplémentaires du chef du gouvernement. Les observateurs politiques estiment que Benkirane disposera de larges prérogatives dans la gestion des affaires publiques. C’est à Benkirane, disent-ils, de défendre ses droits et ses prérogatives.

Que pensez-vous de cet article ?

55Dislike

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les derniers articles de Magharebia dans votre boîte aux lettres électronique.

PUBLIEZ VOTRE COMMENTAIRE 10

Anonymous thumb

Vous n'êtes pas inscrit. Les commentaires anonymes sont vérifiés. Inscrivez-vous pour que votre commentaire soit publié immédiatement - En savoir plus

Ou publiez votre commentaire en utilisant :

* INDIQUE UN CHAMP OBLIGATOIRE

  1. Anonymous thumb

    Anonymous 2012-8-4

    Nous devons préserver l'unité du pays. La monarchie est inévitable pour le Maroc, parce que nous sommes une population composée de différentes races, et que la monarchie est la seule chose qui puisse nous unir après la religion de l'Islam. Hamid Ben Ali.

    • 0 Aime

  2. Anonymous thumb

    SALMA 2011-12-27

    Les fonctionnaires louches & les pseudo politiciens se recyclent au lieu de les juger ou leur donner un coup de pied dans le derrière ! Le Maroc ne fait pas exception, les Marocains n'ont pas le droit de réclamer TRANSPARENCE. Depuis quand les moutons revendiquent-ils la démocratie ? C'est honteux, la caste est la caste les citoyens sont la racaille et doivent y rester. Le Maroc est sur le bon chemin de la DEMOCRATIE il a une nouvelle constitution, les rues vides, un siège à l'ONU et le train express. Donc n'est-ce pas suffisant pour se sentir heureux. AH les moutons veulent jouir des droits de l'homme? Depuis quand les moutons ont droit à la parole ? Le Makhzen a raison de ne pas déposer la matraque le virus démocratie fait mal à la santé des Moutons et fait mal aux affaires de la caste intouchable.

    • 0 Aime

  3. Anonymous thumb

    hassan 2011-12-24

    le jour ou le ROI ne sera plus et le jour ou le Maroc ne sera pas royaume vous souffffffffffrirez et beaucoup vous verrez

    • 0 Aime

  4. Anonymous thumb

    Rayan 2011-12-20

    Cinq années à la tête du gouvernement, mais il ne s'est montré bon qu'envers lui-même. Le peuple n'a vu aucune action bonne et concrète de la part du gouvernement. Cela veut bien signifier qu'il est un piètre conseiller. Si vous cherchez l'avis d'un raté, vous ne ferez rien de bien. Si le roi a constaté que cet homme était sans-emploi, il aurait pu le nommer à un poste humble sans propagande médiatique (nomination...nomination ?)

    • 0 Aime

  5. Anonymous thumb

    Anonymous 2011-12-20

    L'UNION AVEC DES MAILLONS FAIBLES N'A JAMAIS FAIT LA FORCE ... ça ne fait que tirer tout le monde vers le bas ! QUE CHACUN MENE SA BARQUE ET S'ASSUME !

    • 0 Aime

  6. Anonymous thumb

    Maghareby 2011-12-18

    Anonymous Pour ce commentaire tu dit vrai en revanche ton ancien commentaire était pas bon du tout ! (sur algerie) ce site est crée sur l'Union du maghrab c'est pays forme 1 donc il ne faut pas crée des tension inutile mais plus s'unir par les temps futur qui s'annonce mauvais l'union fait la force.

    • 0 Aime

  7. Anonymous thumb

    Abdellah BEN HAJ TAIEB 2011-12-17

    Si je comprends bien: Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés. Traiter les gens de voleurs sans preuves. accuser le Roi d'organiser une mafia. c'est vraiment indigne d'un compatriote. Il est vrai qu'il existe des excès et des irrégularités comme partout dans ce monde. mais il nous appartient de reconnaître ce qui se passe de positif au Maroc: beaucoup de réalisations économiques et sociales que personne ne peut nier. Les Marocains contestent beaucoup de choses sans porter atteinte à la dignité de qui que ce soit. Un langage civilisé s'impose malgré tout. Cependant. le calme qui règne chez la population est due aux avancées enregistrées dans les domaines des infrastructures. de l'industrie. du logement social. de la multiplication des zones industrielles. les investissements nationaux et étrangers. etc...etc...Tout cela n'est quand même pas l'oeuvre de mafia mais d'un Etat et ses institutions. Certes que nous aspirons à des changements avec des revendications légitimes dans le cadre du respect d'autrui et sans provocation de conflits inutiles.

    • 0 Aime

  8. Anonymous thumb

    rajaa 2011-12-16

    bon courage

    • 0 Aime

  9. Anonymous thumb

    Anonymous 2011-12-15

    je l'ai dit et je le répéte, tant que le roi reste au pouvoir. ce sera la mafia qui dirigera le maroc. conseiller mon oeil, la richesse du maroc est partagée par des voleurs sans scrupule. pendant que le peuple sans droit mendit dans les rues.le roi sampifre et dépense sans compter. pour nos enfants réveillons nous, nous avons des droits en tant que marocains.on nous vol notre pays. stop à la mafia organisée du roi.

    • 0 Aime

  10. Anonymous thumb

    BEN 2011-12-14

    Quand on est conseiller de S.M:On ferme sa g... et ou ne d&missionne pas.Tout le contraire de ce qu'a dit l'autre...plus au moins!Donc,c'est une page tournée.

    • 0 Aime

Anonymous thumb

Vous n'êtes pas inscrit. Les commentaires anonymes sont vérifiés. Inscrivez-vous pour que votre commentaire soit publié immédiatement - En savoir plus

Ou publiez votre commentaire en utilisant :

* INDIQUE UN CHAMP OBLIGATOIRE