Voulez-vous faire du français votre langue par défaut sur ce site ?

2011-10-05

Hausse du salaire minimum en Algérie

Par Walid Ramzi et Lyes Aflou pour Magharebia à Alger – 05/10/11

  • 13

Le salaire national minimum garanti (SNMG) va bientôt connaître une hausse de 20 pour cent en Algérie.

Le salaire minimum actuel de 15 000 dinars va passer à 18 000 dinars. La réunion tripartite qui a rassemblé le gouvernement algérien, l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le patronat a approuvé cette mesure annoncée par le Premier ministre Ahmed Ouyahia le vendredi 30 septembre.

Le Premier ministre a déclaré que la couverture des implications financières de cette décision coûtera au Trésor 75 milliards de dinars par an.

L'Algérie avait déjà augmenté le salaire minimum de 30 pour cent en 2010, le faisant passer de 12 000 à 15 000 dinars, avant d'octroyer cette nouvelle hausse de 3 000 dinars.

Parmi les demandes soumises par l'UGTA, des réductions de l'impôt sur le revenu et des exemptions sur les salaires pour les subventions et les allocations, ainsi qu'une hausse des pensions de retraite. Toutes ces propositions ont été rejetées.

"J'ai assurément dit à nos partenaires qu'on ne devait pas compter sur le gouvernement pour abandonner un centime sur cet impôt, parce que les taxes ordinaires suffisent à peine à couvrir la moitié des salaires de l'Etat", a expliqué Ouyahia.

"Nous avons décidé au cours de cette réunion tripartite de revoir la possibilité d'augmenter les contributions d'impôt, qui sont destinées à la caisse des retraites, afin d'améliorer le niveau des retraites à l'avenir", a-t-il ajouté.

Certains responsables syndicaux ne sont guère satisfaits des résultats de la réunion.

"Nous avions demandé un salaire minimum national à hauteur de 35 000 dinars pour alléger les problèmes liés au pouvoir d'achat", annonce Yacine Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP).

"La hausse du salaire minimum n'affectera que les employés qui sont déjà au salaire national minimum - ils ne sont pas nombreux en Algérie", déplore Messaoud Boudida, employé à la communication du Conseil national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (CNAPEST).

Abdelmadjid Sidi Said, leader de l'UGTA, défend son syndicat contre les critiques émises.

"L'Union a obtenu une augmentation des salaires et l'engagement du gouvernement de travailler sur le dossier des retraites et des prestations légales qui impose un calcul des subventions à la hausse, ce qui constitue une avancée positive", dit-il.

Il ajoute que l'UGTA "préfère adopter le langage du dialogue avec le gouvernement au lieu d'organiser des manifestations qui peuvent ne pas se révéler dans l'intérêt du pays".

Pour leur part, les patrons se sont félicités des résultats obtenus.

Le président du Forum des chefs d'entreprise (FCE) Reda Hamiani a déclaré que la réunion a été "très bénéfique pour notre économie et pour notre stabilité sociale". Ali Slimani, à la tête de l'Union nationale des entrepreneurs publics (UNEP), a souligné l'importance des mesures "annoncées à l'issue de la réunion, qui ont pour objectif de maintenir la stabilité sociale, et l'engagement de l'UNEP à contribuer à l'application de ces recommandations".

Mais de nombreux citoyens doutent du fait que les décisions prises lors de cette réunion tripartite soient suffisantes.

Comme l'explique Halima Saadi, dont le salaire du mari ne suffit pas à assurer les besoins de la famille : "Je ne pense pas qu'une hausse de 3 000 dinars soit suffisante. Le syndicat aurait dû faire plus d'efforts pour défendre la classe ouvrière et les pauvres".

"La décision d'augmenter le salaire minimum à 18 000 dinars n'est pas suffisante en raison du coût élevé des produits alimentaires et du déclin du pouvoir d'achat des citoyens", regrette Mohamed Merabet, gardien de sécurité âgé de 35 ans.

Il ajoute que la hausse des salaires n'est "qu'une goutte dans l'océan des problèmes sociaux".

Que pensez-vous de cet article ?

67

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les derniers articles de Magharebia dans votre boîte aux lettres électronique.

PUBLIEZ VOTRE COMMENTAIRE 13

Anonymous_thumb

Vous n'êtes pas inscrit. Les commentaires anonymes sont vérifiés. Inscrivez-vous pour que votre commentaire soit publié immédiatement - En savoir plus

Ou publiez votre commentaire en utilisant :

* INDIQUE UN CHAMP OBLIGATOIRE

  1. Anonymous_thumb

    BIBA10 2012-12-18

    Salam alikum. J'ai un diplôme de technicien supérieur en informatique. Je travaille dans une bibliothèque culturelle où j'ai la charge de toutes les affaires administratives relatives à l'informatique. De plus, j'enseigne le traitement de texte dans le même centre. Tout le travail que je livre est effectué à travers des contrats de pré-recrutement. Ce qui signifie que mon salaire est de dix mille dinars algériens. Est-ce que c'est juste ? S'il vous plaît, je voudrais terminer mes études au rang d'ingénieur dans cette matière. Comment est-ce que je peux faire cela ? J'ai entendu dire que c'était possible. S'il vous plaît, donnez-nous des conseils ! C'est Dieu qui fait réussir !

    • 0 Aime

  2. Anonymous_thumb

    عبدالرحيم 2012-2-5

    Je suis technicien supérieur en informatique. Je travaille avec des contrats de pré-recrutement. Je n'ai eu aucune hausse de salaire et cela a été le cas de tous les techniciens supérieurs. Pour les autres, ils ont eu une augmentation de 3.000 dinars algériens. Pourquoi cette injustice ? On travaille plus que n'importe quel autre dans notre secteur d'activité. Mon salaire est de 1000 dinars algériens. J'ai 30 ans. Ce salaire n'est même pas suffisant pour que je m'achète des vêtements. Où est la justice ? Craignez Dieu en nous O responsables ! Par Dieu, je ne vous pardonnerai pas au Jour du Jugement !

    • 0 Aime

  3. Anonymous_thumb

    fatima 2012-1-26

    O les gars, de quelle hausse est-ce que vous parlez donc ? Je n'ai pas reçu mon salaire depuis octobre. Que Dieu donne le bonheur à notre pays !

    • 0 Aime

  4. Anonymous_thumb

    fayrouz 2012-1-13

    Peu importe ce qui est arrivé et peu importe ce qui arrivera, l'Algérie est notre pays et notre mère qui nous étreint. Nous remercions Dieu, le Seigneur de toutes les créatures, pour tout. Vive l'Algérie !

    • 0 Aime

  5. Anonymous_thumb

    Young Algerians 2011-12-28

    L'Algérie doit évoluer aussitôt que possible et doucement vers la démocratie nous avons besoin d'une nouvelle constitution libérale, d'un nouveau gouvernement élu, d'un nouveau parlement élu, d'un nouveau sénat élu. La responsabilité et la transparence dans les affaires publiques à tous les niveaux. Les plus grandes priorités, ce sont l'éducation, la création d'emplois, le logement, la santé, les transports et une nouvelle armée qui défende la démocratie.

    • 0 Aime

  6. Anonymous_thumb

    yacine /أبسط موظّف في الجزائر 2011-12-9

    Si le salaire minimum garanti est de 18000 dinars algériens et que Yacine le technicien supérieur travaillant dans une institution publique reçoit actuellement ce même salaire énoncé ci-dessus. Ma question est : Est-ce que le salaire de Yacine restera le même le 01/01/2012? Ma question est : le 01/01/2012, au cas où le salaire de Yacine reste le même puisqu'il continue à recevoir le même salaire garanti, est-ce qu'il recevra le même salaire que par exemple un portier d'école ? Alors où est le reconnaissance de ses études, de sa formation et du niveau obtenu pour pouvoir se présenter à ce poste ? Ou est-ce que tous les niveaux sont égaux en Algérie ? S'il vous plaît expliquez-moi, que Dieu vous protège ma tête est sur le point d'exploser. Veuillez accepter mon commentaire ! Merci !

    • 0 Aime

  7. Anonymous_thumb

    Nobody 2011-11-2

    Toute hausse dans les salaires profite en premier lieu aux dinosaures, parce qu'ils ne paient rien. Ils peuvent tout avoir gratuitement. en plus des énormes sommes d'argent dont ils se saisissent quand ils le veulent. Ils feraient mieux de donner leur chance aux civils et à la jeunesse !!!!

    • 0 Aime

  8. Anonymous_thumb

    كمال السوفي 2011-10-14

    Puisque tous les produits à la consommation sont calculés sur la base de l'euro, pourquoi est-ce que les salaires ne sont pas eux aussi calculés en euros ? Existe-t-il une seule personne en France qui reçoive un salaire de 200 euros? C'est une question qui reste ouverte.

    • 0 Aime

  9. Anonymous_thumb

    المديقوتي 2011-10-12

    Quelles hausses de salaire ? Ouf, ouf ! Tous ces changements ne changent rien dans le pouvoir d'achat du citoyen algérien ordinaire.

    • 0 Aime

  10. Anonymous_thumb

    Catalan 2011-10-8

    VIVE L'ALGERIE ET LES ALGERIENS ! TE QUERO !

    • 0 Aime

  11. Anonymous_thumb

    خليل 2011-10-8

    L'Algérie avant tout. Vive l'Algérie ?

    • 0 Aime

  12. Anonymous_thumb

    aleya zerfaoui 2011-10-7

    Où est la hausse pour les retraités ? Où est-ce qu'ils sont morts à rester assis aux côtés de leurs enfants au chômage ? Dieu nous est Suffisant et Il est le meilleur mandat !

    • 0 Aime

  13. Anonymous_thumb

    فاتح 2011-10-6

    On doit accorder de l'attention à l'emploi des jeunes, à l'amélioration du pouvoir d'achat, il faut créer des conditions de sécurité, de stabilité et d'ordre pour le citoyen algérien. On doit aussi porter de l'intérêt à l'agriculture, à l'élevage du bétail, il faut distribuer des logements aux pauvres, améliorer la situation financière et moral des étudiants à tous les niveaux, il faut aider les personnes âgées, hommes et femmes. Nous souhatons connaître la stabilité dans notre cher pays. Nous espérons aussi que Dieu Tout-Puissant le protégera, le rendra prospère et qu'Il protégera notre leader Abdelaziz Bouteflika.

    • 0 Aime

Anonymous_thumb

Vous n'êtes pas inscrit. Les commentaires anonymes sont vérifiés. Inscrivez-vous pour que votre commentaire soit publié immédiatement - En savoir plus

Ou publiez votre commentaire en utilisant :

* INDIQUE UN CHAMP OBLIGATOIRE